Le psychodrame Balint en bref

La méthode du psychodrame Balint allie deux approches :
— celle du groupe Balint telle que Michaël Balint l’a développée à la Tavistock Clinic de Londres avec des médecins généralistes, et
— celle du psychodrame psychanalytique, en particulier dans la forme mise au point dans le cadre de la SEPT (Société d’études du psychodrame thérapeutique et théorique), à Paris.

Elle a été mise au point et développée par Anne Caïn, psychanalyste et psychodramatique française à partir de 1970. Voir plus de détails historiques dans "La méthode".

Les groupes de psychodrame Balint sont des petits groupes réguliers réunissant des médecins ou des soignants de formations diverses sous la direction d’un ou de deux animateurs formés à cette méthode (psychanalystes ou autres soignants ayant une expérience psychanalytique personnelle). Partant de l’exposé de cas cliniques posant des problèmes relationnels le travail en groupe interroge uniquement ce qui est de l’ordre de la sphère professionnelle du soignant.

L’animateur de groupe engage le soignant qui présente un cas clinique non seulement à raconter, mais à retrouver et à mettre en scène, par le recours au jeu psychodramatique, des moments de sa relation avec le patient et de la revivre.
Les retrouvailles avec une scène professionnelle réelle vont permettre, avec les apports des autres participants, un travail de réflexion, de sensibilisation, une prise de conscience des phénomènes inconscients en jeu dans la relation soignante, et un début de leur élaboration.

Le psychodrame Balint va permettre aux soignants d’appréhender avec plus d’efficacité le sens des situations professionnelles qui leur posent problèmes et qu’ils ont été amenés à rejouer et à les revivre au plus près de leurs actes.

...

...

...

The Balint-psychodrama group is proposed by members of the Association Internationale du Psychodrame Balint. Balint-psychodrama does not differ in its spirit, its aims and its results from any other Balint group. The difference lies mainly in the technique used to work with the presenter of the case at certain moments of the session. He (she) is asked not only to tell the story of the consultation but, with the collaboration of members of the group and the group leader, to play different moments of his (her) relationship with the patient. These moments of psychodramatic play are only one aspect of the work with the presenter of the case and with the whole group. Before and after every scene of play the work of the group and with the presenter does not differ from any other Balint group work.